L'HISTOIRE DES SMOCKS

L’histoire des smocks 

Si les smocks sont aujourd’hui largement associés à la mode enfantine, leur origine est tout autre… Savez-vous que les précieux smocks qui ornent les robes des petites filles, étaient, il n’y a pas si longtemps réservés aux hommes?

L’origine exact du mot “smock” reste un mystère. Certaines prétendent que le terme serait issu de l’anglais. Désignant au tout départ les chemises de lin portés par les hommes et femmes comme sous-vêtements durant l’ère élisabéthaine, le mot aurait progressivement dérivé pour qualifier les ornements brodés aux cols et cou de ces chemises.

Puis à partir du 18ème siècle, très certainement par abus de langage, le mot “smock” désigne les larges blouses de coton ou de lin portées par les paysans et fermiers britanniques.

De coupe carré, pour éviter d’utiliser un patron de papier et de gâcher du tissu, les smocks, c’est-à-dire le fait de plisser le tissu de manière régulière puis de le broder, réduisaient la largeur du tissu tout en maintenant une certaine élasticité.

Cette technique permettait donc d’ajuster le vêtement sans avoir recours à des boutons. L’excédent de tissu, notamment aux poignets, encolures et sur le corsage était ainsi plissé et maintenu par des broderies. Bien que décoratifs, ces broderies géométriques ou figuratives étaient avant tout fonctionnelles.

La blouse à smocks assurait donc une grande aisance de mouvements et protégeait des intempéries.

Chaque contrée avait sa couleur d’étoffe et ses symboles brodés.

Smocks of an English peasant, embroidery detail, 1830-1869, Victoria & Albert Museum, London
Smocks d'un paysan anglais - détails de broderie
1830-1869, Victoria & Albert Museum, Londres

Mais peu à peu l’ouvrier abandonne cette tenue devenue trop coûteuse. En effet les riches décors brodés deviennent l’apanage de la haute société.

Avec la modernisation de la couture, ce vêtement tombe ensuite dans l’oubli après la Première Guerre mondiale.

Cependant l’histoire ne s’arrête pas là. Ayant quitté le monde rural, les smocks prennent progressivement place au sein de l’élite victorienne.

C’est une illustratrice de livres pour enfants qui osa la toute première dessiner une petite fille portant une robe resserrée à l'empiècement par des smocks.


Illustration from The Birthday Book, by Kate Greeaway, 1880, Editions George Routledge & Sons on illuminated-books
Illustration du livre The Birthday Book, by Kate Greeaway, 1880, Editions George Rutledge & Sons on illuminated-books

Le mythique magasin londonien Liberty of London reprit le modèle, qui n’a, depuis, jamais quitté les rayons de la mode enfantine.

Les smocks conquièrent rapidement toute la garde robe enfantine, que ce soit les bloomers, les jupes, les chemisiers mais surtout les robes.

Les mamans et grand-mères apprennent à smocker pour leurs enfants.

Puis avec l’abandon du corset, les smocks intègrent aussi la lingerie pour dames.


From left to right : Image from La Mode illustrée published on the  22nd March 1896 - embroidered dresses for babies - boutique  Au Fil du temps  on Ebay - Family of the artist, Pierre et Jean Renoir painted by Auguste Renoir, 1896
De gauche à droite : Planche de La Mode illustrée publiée le 22nd Mars 1896 - robe brodée pour bébé - boutique  Au Fil du temps  on Ebay - Famille de l'artiste Pierre et Jean Renoir peint par  Auguste Renoir, 1896

C’est autour de 1920 que la robe à smocks s’ancre véritablement comme vêtement traditionnel chic pour les enfants de la haute société. Avec son col claudine, ses manches ballons et ceinture nouée dans le dos, elle devient la tenue par excellence des enfants des familles royales.

Portée encore à ce jour par les princes et princesses royales, la robe à smock connaît un regain d’intérêt. 

From left to right Suri Cruise in 2008 - Princess Louise of Belgium in 2009 - Princess Isabella of Denmark in 2009 on purepeople.com
From left to right Suri Cruise in 2008 - Princess Louise of Belgium in 2009 - Princess Isabella of Denmark in 2009 on purepeople.com
Symbole d’élégance, ravivant de doux et nostalgiques souvenirs d’enfance, ce vêtement au précieux héritage fait le bonheur des petits à travers le monde.
Charlotte sy Dimby - smocked dress
                           Charlotte sy Dimby robe Netti

Pour connaître l’histoire des smocks plus en détail veuillez consulter l’article suivant :

http://les8petites8mains.blogspot.com/2009/09/mode-adulte-mode-enfant-3-la-robe.html

* Les images présentées proviennent du blog : http://les8petites8mains.blogspot.com/2009/09/mode-adulte-mode-enfant-3-la-robe.html.

Elles participent d'une démarche stricteпent non lucrative. Toutefois, si les titulaires des droits d'auteurs de ces images s'opposent à leur diffusion ici, elles seront retirées sur simple demande.

Le plaisir du partage sur Internet, c'est aussi de citer ses sources et de légender scrupuleusement les images qu'on emprunte.



Older Post
Newer Post

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published

Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Vérification de l'âge

En cliquant ci-dessous, vous confirmez être en âge de consommer de l'alcool.

Search

Menu principal

Shopping Cart

Your cart is currently empty.
Shop now