L'HISTOIRE DES POUPÉES

De tous temps, les poupées ont bercé nos sociétés. Leur évolution est étroitement liée à celle de la mode, des innovations techniques et des moeurs.

Avant de se replonger dans l’histoire de ce jouet tant aimé, il est intéressant de revenir sur l’origine du mot poupée. Issu du terme latin “puppa” il signifie petit fille.

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Angelo_de_Courten_Puppenmacherin.jpg La fabrique de poupées, tableau d'Angelo de Courten, fin XIXème siècle

La fabrique des poupées - peinture d'Angelo Courten

 

Les toutes premières poupées : 

D’après les fouilles archéologiques, les premières poupées remonteraient à l’ère paléolithique. La plus ancienne découverte en Sibérie en 2017 aurait 4,500 ans. Des poupées de bois auraient aussi été découvertes en Egypte et dateraient du XXème siècle avant JC.

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:PaddleDoll.jpg                            Poupée de bois trouvée en Egypte


Les archéologues confirment également que les poupées étaient bien présentes et courantes en Grèce Antique et à Rome. Conçues à partir de matières très diverses : bois, cire, ossements, ivoires, pierre de jade ou encore terre cuite, beaucoup furent retrouvées dans des tombes d’enfants. La plupart étaient assez rudimentaires, mais certaines étaient délicatement peintes et avaient même des membres articulés. 

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Greek_Doll_-_Getty_Villa_Collection.jpg

                                       Poupée ancienne grecque faite de terre cuite 

Leur usage exact est encore imprécis à ce jour. Selon les civilisations, les poupées pouvaient servir de jouet pour enfant, de symbole pour les rituels religieux ou d’intermédiaire aux pouvoirs magiques. Ainsi les jeunes fiancées grecques offraient leurs poupées aux dieux avant de se marier.

Les poupées japonaises avaient un rôle de protection et servaient aux cérémonies religieuses. Ainsi les poupées Kintarō étaient offertes aux enfants au cours d’une célébration durant les vacances de Tango no Sekky pour honorer avec respect la jeunesse et louer la joie de l’enfance.

Quant aux poupées africaines, elles servaient de méthode d’éducation ou de divertissement. Certaines se voyaient dotées de pouvoirs surnaturels, on pense notamment aux poupées vaudou.

La frontière entre poupée de jouet et poupée de rituel n’est pas toujours évidente à tracer.

Évolution des méthodes de production et matériaux

Peu d’information nous est disponible quant à l’usage des poupées durant le Moyen-Âge. Faites de chiffons, peu de traces subsistent.

Cependant à partir du XVIème commence à s’organiser une vraie production de poupées. À Paris celles-ci sont fabriquées par les bimbelotiers qui les vendaient sur les marchés.

Au XVIIème les poupées françaises sont faites de bois ou papier mâché alors que l’Angleterre, plus en avance, utilise déjà de la cire. Au XVIIIème les poupées eurent un grand succès et le processus de production continua à se développer.

Durant la première moitié du XIXème les têtes de poupées étaient en très fragile porcelaine de Chine. Puis vinrent les poupées à la tête en biscuit de porcelaine. Très populaire en France et en Allemagne, ce type de poupée est aujourd’hui très recherché par les collectionneurs.

European bisque doll https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Poup%C3%A9e_c_1870.jpg

Poupée en biscuit 

Jusqu’en 1869 le corps était fait de morceaux de tissu cousus rempli de son. La découverte du celluloïd, moins fragile et plus économique fut une véritable révolution. Depuis 1945 la plupart des poupées sont en plastiques ou matières synthétiques.

Entre poupées de mode et gravures, les poupées de papier furent lancés par les anglais dans les années 70. Moins coûteuses à produire, plus légères et petites, elles pouvaient facilement se plier et être envoyées. Cependant elles étaient aussi bien plus fragiles. Impératrices, actrices et mères de famille servirent de modèles pour ses poupées. Ce n’est qu’un peu plus tard que l’on prit pour modèle des enfants. 

http://collections.vam.ac.uk/item/O101180/paper-doll-sanders-wilson-anne/

Poupées de papier par Ann Sanders Wilson - 1832

De nouveaux traits et formes

Les matériaux mais aussi le corps de la poupée subit d’importantes transformations. Dès la Grèce Antique était née l’idée d’une poupée aux membres articulés. Au fil des décennies, celle ci devint de plus en plus sophistiquée. En 1858 Mademoiselle Rohan fut la première à concevoir une poupée avec une tête entièrement mobile. Puis naquirent les poupées avec paupières pouvant s’ouvrir et se refermer. Jusqu’au règne de la Reine Victoria qui lança la mode des yeux bleus, les poupées avaient des yeux chatâins. Au cours des dernières décennies, les poupées ont acquit de nombreuses nouvelles fonctions; certaines peuvent boire, manger, pleurer, rire, parler...

Jusqu’au XIXème, les poupées imitaient la morphologie des adultes plus que celles des bébés et représentaient pour l’essentiel des femmes. C’est l’entreprise française Jumeau qui fut l’une des premières à offrir de vrais poupons. Ils reçurent même une médaille lors des Expositions Universelles du Second Empire. C’est dire l’importance des poupées à l’époque.

Puis en 1959 Mattel créa la célèbre Barbie. Adulte, elle devait incarner la femme indépendante et servir modèle et source d’inspiration aux petites filles.

Poupées de mode

On ne peut évoquer l’histoire des poupées sans s’arrêter sur celle des poupées de mode qui apparurent au XVIème siècle. Destinées aux adultes, elles étaient envoyées à travers les cours royales d’Europe pour présenter les dernières tendances. Philippe IV offrit ainsi à sa fille Isabelle, future reine d’Angleterre, une élégante poupée et son trousseau complet. Henri Iv fit de même pour sa femme afin de lui permettre de se familiarisier avec le style français.

Malgré l'avènement des magazines et gravures de mode, les poupées ne disparurent pas pour autant. En 1924 lors de “L’exposition des Dames d’aujourd’hui”, 25 figurines illustraient l’évolution de la mode depuis le début du siècle.

Les plus célèbres poupées furent bien évidemment les poupées parisiennes. Ambassadrices de l’élégance à la française, elles étaient habillées par les plus grandes maisons de couture et possédaient de luxueux trousseaux : boucles d’oreilles en perle, souliers de velours, sacs à main et même corsets. Des magazines consacrés à la poupée permettaient d’obtenir les patrons pour reproduire des tenues miniatures. 

            http://collections.vam.ac.uk/item/O83223/dolls-earring-unknown/

                               Boucle d'oreille pour poupée

Poupée de collection

Le charme des poupées ne s’est pas amoindri avec le temps et celles-ci continuent de nous enchanter. Collectionnées pour leur beauté, héritage historique, valeur financière ou par nostalgie, elles séduisent le coeur d’un nombreux toujours plus grand de collectionneurs.

Pour étendre cette magie, nous avons imaginé notre propre ligne de modèles réduits pour les collectionneurs. 

Découvrez notre collection 

Pour en savoir plus nous vous invitons à lire l'article suivant

http://histoire-du-costume.blogspot.com/2012/05/la-garde-robe-des-poupees-travers-le.html ( in French)

 

 

 


 

Older Post
Newer Post

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published

Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Vérification de l'âge

En cliquant ci-dessous, vous confirmez être en âge de consommer de l'alcool.

Search

Menu principal

Shopping Cart

Your cart is currently empty.
Shop now